200€ pour vous aider à financer votre permis de conduire :

Votre projet : passer le permis et faciliter ainsi votre mobilité pour suivre une formation ou accéder à un emploi. Plus précisément, vous recherchez une aide financière pour vous aider à payer vos heures de conduite délivrée par une auto-école de la région.

Bénéficiaires

Cette aide s’adresse à tous les jeunes âgés de 18 ans, en cours de formation au permis de conduire au moment du dépôt de la demande et résidant en Auvergne-Rhône-Alpes.

Pour plus d’infos, consulterle site de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.


Permis de conduire B, BAFA/BAFD et BNSSA :

Les jeunes qui effectueront une des missions d’engagement volontaire proposées par les associations partenaires de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et œuvrant dans des domaines comme la lutte contre la pauvreté, l’aide aux personnes malades ou handicapées, le lien entre les générations, la défense de l’animal, verront leur engagement récompensé : la Région pourra financer une partie de leur permis de conduire B (incluant la conduite accompagnée) ou le passage du BAFA*, BAFD* ou du BNSSA*.

  • 500 € contre la réalisation d’une mission d’engagement volontaire de 80h (permis de conduire)
  • 1000 € contre la réalisation d’une mission d’engagement volontaire 150h (permis de conduire)
  • 200 € contre la réalisation d’une mission d’engagement volontaire de 35h (BAFA, BNSSA, BAFD)

Jeunes sapeurs-pompiers volontaires

Les jeunes sapeurs-pompiers volontaires (SPV), âgés de 16 à 25 ans et titulaires du brevet de Jeunes sapeurs-pompiers (JSP), peuvent également bénéficier de l’aide au permis de conduire B, ainsi qu’au BAFA, BAFD ou BNSSA en contrepartie de leur investissement au service de nos concitoyens. Ils doivent en formuler la demande auprès de leur SDIS (service départemental d’incendie et de secours).

Cadets de la Gendarmerie

Sous réserve d’un partenariat conclu entre les associations départementales de cadets de la Gendarmerie et la Région, les jeunes engagés dans ce parcours peuvent également bénéficier de ces aides, à la condition d’effectuer, en plus de leur programme d’activités lié aux cadets, une mission d’intérêt général établie avec l’association des cadets de la Gendarmerie.

Les auto-écoles solidaires :

La Région Auvergne-Rhône-Alpes finance des auto-écoles solidaires ainsi que d’autres structures afin de vous accompagner dans votre projet mobilité.

Aide de 500 € pour les apprentis

Aide forfaitaire aux apprentis d’un montant de 500€ depuis le 1er janvier 2019.

Bénéficiaires :

  • Personnes en contrat d’apprentissage et âgées d’au moins 18 ans à la date de demande d’aide.
  • L’apprenti s’adresse au CFA où il est inscrit pour constituer sa demande d’aide en fournissant les pièces justificatives.

Plus d’infos ici


Le permis de conduire à 1€ par jour :

Il s’agit d’un prêt dont les intérêts sont payés par l’État.

Le « permis à un euro par jour » a été mis en place par l’État, en partenariat avec les établissements prêteurs et les écoles de conduite, pour aider les jeunes de 15 à 25 ans révolus de bénéficier d’une facilité de paiement de leur formation au permis de conduire. Le coût total de la formation au permis ne change pas mais l’établissement financier avance l’argent et l’État paie les intérêts.

Bénéficiaires :

  • Tous les jeunes qui ont entre 15 et 25 ans révolus à la date de signature d’un contrat de formation dans une école de conduite partenaire, sous réserve que l’établissement financier accepte le dossier du candidat.
  • Les jeunes bénéficiaires d’une aide publique, qu’elle émane d’une collectivité locale ou de l’État, peuvent également demander à bénéficier du prêt.

Plus d’infos ici 


Aide de 1200€ pour les chômeurs afin de passer le permis de conduire :

L’aide au permis de conduire (B) de Pôle emploi est une aide financière qui couvre les frais de passage du permis de conduire et vous aide à trouver plus facilement un emploi.

Bénéficiaires :

  • Vous pouvez bénéficier de l’aide du permis de conduire B sous réserve de remplir certaines conditions d’inscription et de ressources.
  • Vous devez être inscrit à Pôle emploi au moins 6 mois de manière continue et être disponible pour occuper un emploi.
  • Vous ne devez pas être indemnisé au titre d’une allocation chômage, ou être indemnisé au titre d’une autre allocation dont le montant est inférieur ou égal à celui de l’allocation de retour à l’emploi (ARE) minimale.

Plus d’infos ici


Aide au permis pour personnes handicapées :

Les personnes qui souffrent d’un handicap peuvent bénéficier d’une aide financière attribuée par l’Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées (Agefiph), si le permis de conduire est indispensable :

  • au maintien dans un emploi,
  • ou pour obtenir un emploi.

Cette aide n’est versée que pour compenser le surcoût dû au handicap et son montant est de 1 000 € maximum.

La demande d’aide est faite à l’Agefiph :

  • soit directement par la personne handicapée,
  • soit avec l’aide de Pôle emploi.

Les aides pour le permis de conduire à l’échelle départementale :

  • Aides pour les jeunes et les demandeurs d’emploi 
  • Aides pour les personnes en situation de handicap
  • Auto-écoles solidaires

Pour vous renseigner sur ces aides, il faut vous rapprocher du service social de votre Département.

Bourse au permis de conduire pour les jeunes 18-25 ans :

La bourse au permis de conduire constitue un outil de promotion par les communes d’accès des jeunes au permis de conduire et à la vie sociale. Elle s’adresse aux jeunes de 18 à 25 ans. Ce sont les collectivités locales qui versent cette bourse au permis de conduire.

  • Rapprochez de la Mairie dont vous dépendez pour plus d’informations.
  • Vous pouvez également vous rendre dans la Mission locale dont vous dépendez afin d’avoir des informations sur les aides au permis de conduire.